Album Photos du 15/09/2020

Un Vendredi dans la vallée de l'Albarine en Septembre  2020.

 

Le matin,on commence par la courbe d'Artemare.Je n'ai pas le courage de chercher quels étaient les trains photographiés.

Les informations peuvent donc être inexactes.

La BB 22364 sur ce qui devait être un Lyon Genêve ou Annecy:

La BB 22357 qui pousse sur ce qui devait être un Lyon Genêve ou Annecy:

Un Paris Annecy sans doute:

Encore un Ter en provenance de Lyon:

Direction Béon,pour si possible faire du Fret

Encore du RCR :

Du corail pour changer:

 

Enfin du fret dans le bons sens.Mais ce train de transport de camionettes Italiennes à vide,sera le seul fret dans le bons sens:

 

 

 

Une de mes préférées de la journée.X73654 aux couleurs de la Normandie pour un Ambérieu en Bugey Chambéry ou Aix les bains.

Rappelons que le trajet est intégralement sous caténaires;pas très logique de mettre un train diesel sur cette relation.

La,c'est le train idéal pour relier Lyon à Chambéry en mi journée.

Cette Z2,dont les tags sont fort heureusement en queue de train,va passer devant ce qui sera surement sa destination finale d'ici quelques mois:

le ferrailleur de Culoz

Tiens,une RCR.Mais ça ne me déplait pas:

Cette journée de malchance continue.

Je me rends à Virieu le grand pour l'après-midi.Et bien sur à ce moment la,passent 2 trains de fret dans le mauvais sens(mais qui auraient été bonsà Béon).

Voici tout de même une RCR pour Lyon,histoire de changer.........de coin:

2 ZGC pour Lyon:

 

J'en ai marre.Malgré mon parasol,je crève de chaud.Et pour couronner le tout,

un coup de fil d'un ami qui m'informe qu'il n'y aura pas de fret avant un bon moment !

Je décide donc d'aller ailleurs en direction du retour.

Arrivée dans la célèbre courbe de Montferrant.

Je ne suis pas surpris de voir que la végétation à envahie les abords de la ligne,car j'avais vu ça le matin en passant.

Mais au moins,il y a de l'ombre.

Assis à l'ombre dans mon fauteuil,j'essaie de sauver les meubles en envoyant l'appareil photo dans les airs pour les dernières photos.

Et c'est bien sur,du Corail Ter qui passe sous l'oiseau:

Une autre en fantôme:

Difficile de cadrer autrement,ce sera donc le dernier Corail vu d'en haut,et le dernier train tout court pour cette journée très pauvre en fret: